L’anneau d’Or

Yaroslavl

La ville historique de Yaroslavl est situee au confluent de la Volga et de la Kotorosl, a quelque 250 km au nord-est de Moscou. A partir du XIe siecle, elle devint un centre de commerce tres important. Elle est celebre pour ses nombreuses eglises du XVIIe siecle. Yaroslav est un exemple remarquable du programme de renovation urbaine ordonne en 1763 par l’imperatrice Catherine la Grande pour l’ensemble de la Russie. Tout en conservant certaines de ses structures historiques importantes, la ville fut renovee dans le style neoclassique suivant un plan directeur urbain en etoile. On trouve egalement des elements datant du XVIe siecle dans le monastere Spassky, l’un des plus anciens de la region de la Haute Volga, bati a l’origine sur le site d’un temple paien a la fin du XIIe siecle, mais reconstruit au fil des siecles.La ville historique de Yaroslavl, avec ses eglises du XVIIe siecle, son plan neoclassique en etoile et son architecture civile, est un exemple exceptionnel de l’echange d’influences culturelles et architecturales entre l’Europe de l’Ouest et l’empire russe.Yaroslavl est un exemple exceptionnel de la reforme urbaine qui fut ordonnee par l’imperatrice Catherine la Grande et mise en oeuvre en Russie entre 1763 et 1830.

Souzdal

Souzdal est une ville de l’Oblast de Vladimie, Russie, au nord-est de Moscou. Elle se trouve a 26 kilometres de la ville de Vladimir, sur la riviere Kamenka.

La ville apparait pour la premiere fois dans l’histoire en l’annee 1024. Elle fut pendant plusieurs centaines d’annees la capitale de plusieurs principautes russes. Souzdal est le berceau de l’Etat russe car ses princes, devenus princes de Vladimir puis de Moscou allaient etre les rassembleurs « de toutes les Russies » avant de prendre le titre de tsar. Elle fait partie de l’anneau dor de Moscou.

Apres un declin politique, la ville retrouva son importance en tant que centre religieux grace a ses nombreux monasteres. La ville put meme s’enorgueillir d’une proportion exceptionnelle d’eglises. Cette proportion fut un moment de une eglise pour chaque quatre cents familles. De nos jours, la ville est une importante destination touristique, comprennant de nombreux exmples d’architecture russe, essentiellement des eglises et des monasteres. Bien qu’abritant dix mille habitants, la ville semble toujours n’etre qu’un village, avec des ruisseaux, des rivieres et des animaux de basse-court au sein meme de la ville. Cette juxtaposition de monuments medievaux d’exception et de vie pastorale donne a Souzdal un charme particulier, attirant notamment de nombreux artistes.

Riasan

Riazan, capitale de la region de Riazan. En Russie d’Europe centrale, sur le fleuve d’Oka. Les industries concernent le raffinage du petrole, le lignite traitant, et la fabrication des machines-outils et d’equipement agricole et de transport. La ville a les piliers etendus, et le commerce du fleuve concerne les produits agricoles. C’est une des villes les plus anciennes de la Russie, Riazan a ete fondee en 1095 et est devenue le capital de la principaute de Riazan quand les mongoles ont detruit le vieux Riazan en 1237. Elle a ete annexee par Moscou en 1521 et s’est appelee Pereyaslavl-Riazan jusqu’en 1778, c’est alors devenu une ville. Riazan maintient beaucoup d’architecture medievale et a des eglises pittoresques avec des domes tres colores et des ornements dores. Un mur de kremlin, datant de 1208, entoure deux anciens monasteres construits au 15eme et 17eme siecle. Riazan possede la cathedrale d’Arkhangel (16eme) et la cathedrale d’Uspenski ou de pretention (1693). L’ancien palais archiepiscopal est maintenant un musee.

Kolomna

La premiere mention au sujet de Kolomna comme ville remonte a 1177. C’etait une ville faisant la frontiere entre la principaute de Ryazan et la principaute de Vladimir, toutes les deux etaient des pays puissants de ces periodes. Au XIIIeme siecle, les troupes tatars d’ANNONCE envahissent les territoires russes mais les princes n’ont pas voulu s’associer et n’ont pas mene leurs propres armees qui ont ete battues. En 1238, les Tatar ont obtenu Kolomna et l’ont completement detruite, et la ville est restee vide pendant quelques annees. En 1301 Kolomna est devenu une ville de la principaute de Moscou et la ville est toujours dans la region de Moscou (oblast’) de Moskovskaya. En XIV siecle Kolomna est devenue la ville du centre d’eglise orthodoxe. En 1380 il y eu la celebre bataille de Kulikovskaya avec les tatars et ce sont les troupes russes qui ont eu la victoire. L’armee russe a ete acccueillie dans Kolomna de differents champs russes puis s’est deplacee aux ennemis. En XV siecle la ville etait un centre culturel et commercial de la region de Moscou. C’est pendant ces quelques periodes que le Kremlin a ete construit. Au XVII- XVIII siecle, Kolomna etait un grand port de commercer avec les pays meridionaux. En 1775, Ekaterina II la Grande, imperatrice russe, a visite la ville et a etabli l’embleme de la ville. En 1869, c’est a Kolomna que le premier train russe a ete produit.

Rostov

Tout est trop fabuleux, difficile de poser l’appareil photo, et encore plus de selectionner mes cliches pour les mettre sur ce site !

Cette ville fut mentionnee pour la premiere fois dans les chroniques de 862. C’est l’une des 3 vieilles villes de russie qui porte le nom de « grand ». Le kremlin de Rostov, d’une rare beaute se mire dans les eaux calmes du lac Nero et evoque la legendaire ville de Kitej. Le monde entier connait les « voix » des treizes cloches du clocher de Rostov le grand. En 1883, l’un des premiers musees qui renfermait des collections de vieilles icones, des pieces de fonderie de cuivre, de vieilles monnaies, des echantillons de broderie, des sculptures sur bois, de la celebre « finift » (email) de Rostov fut ouvert dans le kremlin de Rostov. Cette region, peuplee a l’origine de Finno-Ougriens, fut longtemps refractaire a la slavisation et a l’introduction du christianisme : elle n’entra qu’au xiie siecle dans le concert des principautes russes.

Plios

Plios est un magnifique petit port sur la Volga. C’est a Plios que, selon certains poetes, la Volga est « divinement belle ». Le nom de Plios vient d’une expression signifiant « entre les deux meandres » et la region que l’entoure est surnommee la « Suisse sur la Volga » : des collines dominent le fleuve sur la rive droite, les paysages ont la couleur des montagnes et le climat est repute pour ses vertus curatives. La ville est mentionnee pour la premiere fois dans les chroniques au tout debut du XVeme siecle, bien que son occupation soit beaucoup plus ancienne. Au XII eme siecle, le fils de Dimitri Donskoi, vainqueur des Tatars, fit batir ici une forteresse destinee a defendre les abords de la Volga et l’entree en Moscovie vers Souzdal et Vladimir.

Le village de PLIOS et le peintre ISAAC LEVITAN

Pleine de passion, de lyrisme, de poesie, de douceur et de charme, notre guide locale, qui parlait un francais surprenant, nous a tous ensorceles. Isaac Levitan est devenu par son discours, un personnage vivant. Bravo !

L’existance de Levitan fut marquee par maintes difficultes. Apres une periode florissante a sa naissance, son pere, ingenieur des chemins de fer et fin lettre, se trouve dans une misere totale. Seul le reel talent de Levitan lui permit de sortir du rang et, malgre l’antisemitisme affiche du tsar Alexandre III qui interdisait l’acces aux etablissements d’enseignement superieurs a tous les enfants juifs, d’etre admis dans la plus celebre ecole de peinture de l’epoque ou il recut le soutien decisif d’un artiste et professeur reconnu, Kebrassov. Cependant, en tant que juif, Levitan se vit refuser a la fin de son cycle la medaille d’or que ses professeurs etaient unanimes a vouloir lui decerner, ainsi que la bourse promise qui devait lui permettre de partir etudier en Italie. Il vecu un certain temps a Moscou, fort pauvrement, jusqu’au jour ou les juifs furent officiellement expulses et ou toute activite artistique ou intellectuelle leur fut interdite. Deja reconnu et apprecie par ses pairs, Levitan s’installa aux abords de la Volga, ou il peignit les paysages riverains avec une realite et une poesie inegalees. De caractere melancolique et de sante fragile, Levitan connut des amours contrariees, voire dramatiques. Apres plusieurs alertes, il mourut en 1900, d’une crise cardiaque alors qu’il venait d’avoir 40 ans. Il nous reste ces tableaux des bords de la Volga qu’il peignit lors de son sejour a Plios, sans doute la periode la plus sereine de sa vie. Voyant son tableau « Soir sur la Volga », Anton Tchekhov, chez qui le peintre fit de frequents sejours, a dit qu’un « sourire etait enfin apparu sur ses toiles ».

Gorokhovets

Gorokhovets (Russe : Гороховец) est une ville et le centre administratif de la zone de Gorokhovetsky dans Vmadimir Oblat, Russie. Elle est situee sur la route de Moscou a Nijni Novgorod. C’est egalement un port fluvial sur le fleuve Klyazma. Population : 14.524 (recensement 2002). Le nom de la ville provient du горох du mot russe (gorokh, pois).

Avant l’arrivee des Slaves, la region a ete habitee par les Finno-Ugric de Merya. Gorokhovets a ete mentionnee la premiere fois dans une chronique de 1239, quand elle a ete envahie par les mongoles. On croit qu’une forteresse mineure a existe la pendant plusieurs decennies precedentes.

En 1639 les Tatars de Kazan etaient sur le point de la bruler mais sont partis en retraite en voyant un fantome de la forme d’un chevalier colossal avec une epee. Un monument a ete bati a l’endroit ou l’apparition a ete vue et est connu sous le nom de Puzhalovo, c.-a-d., « celui effrayant ».

L’age d’or de Gorokhovets est associe au 17 eme siecle, quand c’etait un centre de marchandises pour un grand secteur, qui integre les regions d’aujourd’hui de Vladimir et d’Ivanovo. Un certain nombre d’eglises, de monasteres, et de chambres ont ete commissionnees par les negociants locaux a ce moment-la. Les beffrois du 17emes siecle de Gorokhovets sont particulierement remarquables

Vladimir

Joyau de l’ancienne Russie, Vladimir, a 170 km a l’est de Moscou, fut fondee en 1108 par Vladimir Monomaque sur les rives de la Kliazma. Supplantant rapidement ses voisines Souzdal et Rostov, elle joua un role important dans la formation de l’Etat russe. Devenue capitale de la principaute de Vladimir-Souzdal en 1157 sous Andrei Bogolioubski, petit-fils de Vladimir Monomaque, puis de toute la Russie kievienne en 1169. La ville connue ensuite un essor artistique considerable. Mise a sac au XIIIe siecle par les tatars, Vladimir se releva lentement, mais tomba sous l’influence de Moscou. Capitale administrative de region, Vladimir est aujourd’hui une cite de 350 000 habitants devenue un grand centre industriel et manufacturier dans les annees 1930 et qui a su preserver plusieurs merveilles architecturales. Parmi les precieux monuments du passe, citons les cathedrales de la Dormition et de Saint Dimitri, les portes d’Or par lesquelles passerent les soldats allant a la bataille sur la glace, la bataille de Koulikovo, ainsi que les volontaires de la guerre Nationale de 1812.

Serguiev Possad

C’est dans la ville de Serguiev Possad (le bourg Saint-Serge, ex-Zagorsk) que fut fonde en 1345, par Serge de Radonege, fils d’un boyard de Rostov, le monastere de la Trinite, l’un des centres religieux et lieux de pelerinage les plus importants de Russie. Au Temps des Troubles, les moines resisterent au siege de l’armee polonaise de 1608 a 1610 et, dans les annees 1680, le jeune Pierre le Grand y trouva refuge durant la revolte des streltsy. Le monastere fut ferme par les communistes en 1919, et rouvert en 1946. Il devint alors le siege de l’Eglise orthodoxe russe, qui fut transfere en 1988 au monastere Danilovski a Moscou.

Ouglitch

Les murs peints en rouge de l’eglise St Dimitri evoque le sang verse en ces lieux en l’an 1591. Dans la nef une fresque relate le crime perpetre ici : celui du tsarevitch Dimitri, fils du turbulent Ivan le Terrible. A l’epoque, on voulu cacher l’effroyable verite, officiellement le pauvre enfant etait mort d’une fatale crise d’epilepsie ! L’entourage du tsar exila les temoins genants en Siberie et meme la cloche qui avait ameute la foule fut du voyage … Mais les faits etaient cruels : le petit Dimitri fut bien assassine … par un emissaire de Boris Godounov, le pouvoir fascine !
A l’interieur de l’eglise, la visite permet d’admirer la plus ancienne icone de l’iconostase, celle de la Vierge de Smolensk(XVIIe siecle) offerte par les Romanov. Et a cote de la celebre cloche, pose sur le sol, le brancard utilise pour transporter jusqu’a Moscou les reliques du tsarevitch. Dimitri fut canonise et tous les ans, le 28 mai, a lieu a Ouglitch un pelerinage, celui des orphelins de Russie. En penetrant dans la petite eglise, chaque enfant n’oublie pas de frapper la maudite cloche … en souvenir de Dimitri.
Ouglitch est une petite ville de Russie, province de Iaroslavl, sur la Volga au nord de Moscou. Son existence est mentionnee depuis l’annee 937.

Bogolioubovo

Ville de Bogolioubovo fondee par Andrei Bogolioubski qui veut dire « Aime de Dieu » (1158-1177)
Nous avons visite le Monastere de la Nativite puis, petite randonnee vers l’eglise de l’intercession sur la NerlAndrei Bogolioubski (vers 1111-1174)(Russie de Kiev – Nom propre) Litteralement « qui aime Dieu ». Fils du prince Iouri Dolgorouki et d’une princesse Polovtsienne. Il est d’abord eleve dans la Principaute de son pere de Rostov-Souzdal au Nord, puis part a Kiev ou son pere a obtenu le titre de grand-prince. Des 1157, il retourne s’installer a Rostov ou l’aristocratie l’elit comme prince, mais il entre rapidement en opposition avec celle-ci car il refuse de partager son pouvoir. Il prefere s’entourer de serviteurs d’origine plus modeste et installer sa capitale dans la ville de Vladimir. Amateur d’art, il y fait construire de magnifiques monuments comme l’eglise de l’Intercession de la Vierge. Pour des raisons commerciales, il prend la ville de Novgorod, ce qui lui vaut l’opposition des princes de la Russie du sud et en particulier de Kiev. En 1169, il prend la ville et la saccage, mais ses troupes subissent un cuisant revers en 1174. Il est finalement assassine cette meme annee par un groupe de boyards.

Mourom

Tout au long de notre route nous avons rencontre des isbas plus jolies les unes que les autres, parfois un peu detruites, mais beaucoup sont en train d’etre reconstruites, a notre grand bonheur…

En route, nous nous sommes arretes en pleine foret pour acheter quelques airelles, myrtilles, framboises sauvages, helas tous les beaux champignons sont restes dans leur seau..

www.russie.net

Gus Khrustalny

La ville de Gus-Khrustalny est situee non loin de Moscou, dans la campagne pittoresque entre les vieilles villes de Vladimir et Riazan. Le nom de Gus-Khrustalny est associe en Russie a la production du verre artistique comme sont Murano en Italie et baccara en France.

L’usine en cristal de Gus a ete fondee en 1756. Vers le milieu du 19eme siecle l’usine a recu l’acclamation partout dans le pays grace au haut assortiment et a la large production artistique de sa verrerie.

Moscou

Moscou (en russe Москва, « moskva ») est la capitale de la Federation de Russie et, auparavant, de l’URSS. C’est une ville de 11 millions d’habitants dans une plaine au bord de la riviere Moskova, l’une des trois plus grandes metropoles d’Europe. Le noyau historique de la ville se situe sur la colline qui domine la rive gauche de la Moskova, a l’endroit ou se trouvent aujourd’hui le Kremlin et la place Rouge

 

Pereslavl-Zaleski

Situee a 144 km au nord-est de Moscou, surplombant le lac Plechtcheievo, la ville forteresse de Pereslavl-Zaleski a ete fondee en 1152 par Iouri Dolgorouki. Detruite a cinq reprises par les tatars, ce fut une principaute independante jusqu’en 1302 avant de passer sous la domination de Moscou. Pierre le Grand y jeta les bases de sa flottille a la fin du XVIIe siecle. Pereslavl, fiere de ses traditions culturelles et revolutionnaires, a un present a la mesure de son passe. A l’heure actuelle c’est une cite industrielle dont les pellicules cinemato- graphiques et photographiques, les produits textiles sont bien connus en Russie

La ville s’etend le long du lac Plechtcheevo evoquant un immense plat en cristal. Depuis des temps immemoriaux l’homme fut attire par les eaux poissonneuses du lac et les terres fertiles de la region. Sont parvenus jusqu’a nous les remparts de terre, les anciennes embases de la forteresse qui cernaient la ville slave de Klechtchina; sur les rives de la riviere Troubej et en d’autres lieux des habitats neolithiques ont ete mis au jour.

Les monuments d’architecture constituent la grande richesse de Pereslavl-Zalesski. Le plus ancien est la cathedrale de la Transfiguration-du-Sauveur (XIIe s.) qui selon la legende aurait ete construite a l’emplacement ou naquit Alexandre Nevski, grand capitaine russe. Au nombre des joyaux de l’architecture peut se ranger l’Eglise du metropolite Piotr (1585) se signalant par son toit pyramidal. Les eglises d’Alexandre-Nevski et de la Purification-deSaint-Vladimir sont remarquables par leur forme cubique et leurs toitures elevees.

Auteur de l’article : ARP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *