Kiev

Vendredi 15 juin 2007, nous re-voilà partis en collaboration avec l'association de Hyères : Culture et langue Russe. Direction l'Ukraine et la Crimée. Une escale est prévue à Prague mais un gros orage à marseille nous retarde de plus de 2 heures, et notre correspondance vers Kiev est partie depuis longtemps et plus de vol prévu pour la journée....

Nous avons été détournée vers Bruxelle, seul aéroport avec un vol vers Kiev pouvant prendre notre groupe.

Un petit encas nous est offert en terrasse pour nous faire patienter...

La magnifique eglise Saint Andre dont l’architecture baroque domine le quartier en pente de Podol est un equivalent de Montmartre a Kiev qui abrite beaucoup d’artistes et de marchands de souvenirs. Nous les retrouvons dans la rue qui longe l’eglise la « descente Saint Andre »

Le monastere Saint- Michel-au-Dome- d’Or est un monastere de la ville de Kiev, en Ukraine. Le monastere est situe sur la rive ouest du Dniepr, sur le bord d’une paroi rocheuse escarpee, au nord-est de la cathedrale Sainte-Sophie. Le batiment se trouve dans la «Ville Haute», noyau historique et quartier administratif de Kiev, et domine la partie commercante de la ville, le quartier du Podol. Le monastere est dans la juridiction de l’Eglise orthodoxe d’Ukraine(Patriarcat de Kiev). Le monastere fut detruit pendant la periode sovietique entre 1934 et 1936. Il a ete reconstruit apres l’independance de l’Ukraine en 1991. La cathedrale reconstruite fut inauguree le 30 mai 1999.

La cathedrale Sainte- Sophie a Kiev est un monument de la Rus’de Kiev. Il s’agit aujourd’hui de l’un des monuments les plus connus d’Ukraine, ainsi que du premier site inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO dans ce pays. La cathedrale a ete nommee d’apres la cathedrale Sainte Sophie de Constantinople, mais il est possible que son constructeur se soit inspire d’une eglise semblable, la cathedrale Sainte-Sophie de Novgorod.. Les premieres fondations furent etablies en 1037, mais il fallut encore une vingtaine d’annees avant que la cathedrale ne soit achevee. Elle est constituee de cinq nefs, de cinq absides et de treize coupoles (ce qui est inhabituel pour l’architecture bysantine). Elle est entouree sur trois cotes de galeries a deux etages, et occupe une surface de 37 sur 55 metres au sol. L’interieur a conserve des masaiques et des fresques du XIe siecle, ainsi qu’une representation de la famille de Iaroslav le Sage.
La cathedrale a ete la necropole des premiers souverains de la Rus’de Kiev, notamment Vladimir II Monomaque Vsevolod Ier de Kiev et, bien entendu, son fondateur Iaroslav le Sage ; c’est la seule tombe qui ait survecu.
Apres le pillage de Kiev par les Tatars en 1240, la cathedrale a ete laissee a l’abandon, et a meme servi aux uniates, jusqu’a ce qu’en 1633 le metropolite Pierre Mohila la revendique. La reconstruction se fit en style ukrainien baroque sous la direction de l’architecte italien Octaviano Mancini. Le travail fut acheve en 1740, conferant a l’ensemble son apparence actuelle.
Apres la Revolution Russe de 1917, et pendant la campagne de persecution religieuse dans les annees 1920, le gouvernement planifia la destruction de la cathedrale et sa transformation en parc dedie aux « Heros de Perekop» (une victoire de l’Armee rouge pendant la guerre civile). La cathedrale fut preservee grace aux efforts de nombreux scientifiques et historiens. Neanmoins, en 1934, le gouvernement confisqua le batiment et ses abords, et en fit un musee.
A partir de la fin des annees 1980, les dirigeants sovietiques puis ukrainiens promirent le retour a l’eglise orthodoxe. Cependant, comme plusieurs confessions s’en partageaient l’heritage, il fut decide d’instituer une alternance d’occupation des locaux : toutes les eglises orthodoxes avaient le droit d’y celebrer des offices, mais a des dates differentes. Cette situation prit fin a l’occasion des ceremonies d’enterrement du patriarche Volodymyr (Vladimir), lorsque la police anti-emeute dut intervenir aux abords de la cathedrale. Cette derniere a depuis ete convertie en musee du christianisme en Ukraine, et la plupart de ses visiteurs sont des touristes.

Le square de l’Independance est la place centrale de Kiev. Elle porte ce nom depuis 1991, annee d’accession de l’Ukraine a l’independance. En 2004, la place est apparue dans les medias du monde entier lors de la Revolution Orange, pendant laquelle des centaines de milliers de manifestants ont campe sur la place pour s’opposer a la fraude electorale. La colonne qui orne la place est un monument en l’honneur de Berehynia, deesse protectrice de la mythologie slave.

Le monastere de la LAURE de PECHERSK a KIEV a ete fonde au XIeme siecle et regroupe un ensemble de constructions edifiees durant neuf siecles. Le terme de LAURE a ete confere en Russie a des monasteres particulierement importants et veneres. Celle de PECHERSK est la plus ancienne et a toujours ete la plus veneree par les Orthodoxes de Russie. Cet ensemble architectural dominant la rive haute du Dniepr produit une forte impression. Ses nombreux clochers et coupoles dores brillent dans la verdure sous l’eclat du soleil. La LAURE de PECHERSK a beneficie de la protection de la plupart des souverains de Russie d’Alexis ROMANOV a Nicolas II. Le prince Youri, fondateur de Moscou y est enterre, temoignage de l’importance que KIEV representait dans l’histoire de la Russie ancienne. On y a vu aussi la sepulture de Piotr STOLYPIN le premier ministre reformateur de Nicolas II assassine dans l’opera de Kiev en 1911. A plusieurs reprises le monastere a subi des degats considerables (incendie de 1718, occupation nazie en 1941- 1943), mais chaque fois il a surmonte ces vicissitudes
L’excursion a la LAURE de PECHERSK et la visite impressionnante de ses grottes a constitue un moment tres emouvant de notre sejour en Ukraine et s’impregna profondement dans notre memoire !

Auteur de l’article : ARP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *