Saint-Petersbourg

Saint-Petersbourg fut, sur decision du tsar Pierre-le-Grand, la capitale de la Russie en 1712 et jusqu’en 1918. Le star souhaitait moderniser la Russie en la tournant vers l’Europe, tout en restant connecte au reseau fluvial russe par le biais de la Neva. 40 000 serf travaillent en permanence a l’erection de la ville, alors qu’il est devenu interdit de construire en pierre dans toute la Russie avant la fin des travaux de la ville. L’ouvrage est titanesque. La premiere pierre du palais Pierre-et-Paul est ainsi posee le 16 mai 1703. Anne de Russie, puis les tsarines Elisabeth et Catherine II, font construire de nouveaux quartiers, et attirent a Saint-Petersbourg architectes et artistes. Catherine II y crea 25 academies, et Saint-Petersbourg demeurera un centre intellectuel jusqu’aux Revolutions. La Revolution de 1905 se deroula a Saint- Petersbourg, et la plus grande tragedie de l’histoire de l’humanite se deroula ici, alors que Raspoutine etait au cote du tsar et de la tsarine et qu’arrivait fevrier 1917 et l’abolition de la monarchie abolie, avant que les bolcheviques ne donne depuis cette meme ville de Saint-Petersbourg le signal de la Revolution d’Octobre, qui cette fois prendra le pouvoir afin de fonder la terrible URSS. Raspoutine, assassine en 1917 l’avait predit au tsar : « Je mourrai dans des souffrances atroces. Apres ma mort, mon corps n’aura point de repos. Puis tu perdras ta couronne. Toi et ton fils vous serez assassines ainsi que toute la famille. Apres, le deluge terrible passera sur la Russie. Et elle tombera entre les mains du diable ». Peu apres la Revolution, Lenine transferera le siege de la capitale russe a Moscou. En detention, le tsar et ses enfants sont secretement assassines par le gouvernement en juillet 1918. (Il a ete canonise en 2000 par l’Eglise Orthodoxe). Apres la mort du dictateur Lenine, en 1924, la ville est rebaptisee Leningrad par les Soviets. Les troupes Hitleriennes feront le siege de la ville pendant 2 ans et demi, mais sans arriver a la faire tomber. En 1991, et par referendum, les habitants ont decides que la ville retrouverait son vrai nom de Saint-Petersbourg.

Avec 4,5 millions d’habitants, Saint-Petersbourg est aujourd’hui la deuxieme plus grande ville de Russie (derriere Moscou). Elle est situee au Nord-Ouest de la Russie, sur le Golfe de Finlande, et elle est le plus grand port russe de la mer Baltique.

Ses palais font d’elle une splendeur architecturale, et son aura intellectuelle et artistique a marque l’Europe. Elle est toujours extremement prisee par les touristes. Sa beaute et ses nombreux canaux l’ont fait surnommer la « Venise du Nord », entre autres aussi parce qu’un grand nombre de ses immeubles ses batisses sont sur pilotis. Longs boulevards, vaste espaces, beaux palais, des monuments et des canaux un peu partout : Saint-Petersbourg impressionne. 4000 de ses monuments et 2400 habitations sont classes et proteges. La ville compte la bagatelle de 250 musees. Les sovietiques avaient laisse le centre ville – pour eux symbole de l’ancien temps – se degrader, mais elle a depuis lors retrouve toute sa splendeur.

Saint-Petersbourg etait originellement construite sur une centaine d’iles. Certains canaux ont depuis lors ete combles afin d’y faire des rues, et la ville y a un peu perdu de son cote Amsterdam. On sillone neanmoins toujours Saint-Petersbourg en empruntant ses 342 ponts. La nuit, ceux sur la Neva sont leves afin de laisser passer les bateaux en provenance (ou partance) de la Mer Baltique. Au centre de la ville, la forteresse Pierre et Paul et le Palais d’Hiver se font face de part et d’autre de la Neva.

Auteur de l’article : ARP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *